•  

        Symphorose dans la cour de récré - 8 févier 2017    C'est chez M'dame Jill Bill : http://jill-bill.eklablog.com/

       

                  Article court : ma petite-fille a établi son quartier général de vacances chez moi  

                                                et son petit frère est venu la rejoindre... ! 

     

        Comment .... Vous ne savez pas que ce sont encore et toujours les cigognes qui apportent les bébés ?

                                                 C'est pourquoi, je me nomme Espérance.

                       Espérance dans la cour de récré - 22 février 2017

                              ( Photo prise dans la réserve naturelle de Han-sur-Lesse.) 

                            http://www.grotte-de-han.be/fr/faune-dhier-et-daujourdhui

     

                             Où je suis sur la photo ?  Tout devant, debout sur mes pattes.

                  A la cour de récré ,  je rencontrerai peut-être des enfants que j'ai transportés ? 

                                                             Ce serait génial !

                                               Enfin, si M'dame Jill est d'accord.

     

                                          

     

     

           


    15 commentaires
  •  

          Symphorose dans la cour de récré - 8 févier 2017    C'est chez M'dame Jill Billhttp://jill-bill.eklablog.com/

     

                                                    Bonjour M’dame Jill.
                      Ma participation est un peu courte ce jour mais j’ai un mot d’excuse de ma petite-fille :

     

                      " Bonjour Madame.

                       Je suis en vacances chez ma mamy pendant deux semaines et  elle ne blogue pas quand je suis chez elle.

                       Merci de l’en excuser.

                       Je vous fais de gros bisous.                   

                                       Sibylle."

     

     

                        Vous me voyez ?  je suis le petit, à gauche . C'est moi, Vulfran.

                        Je suis un petit Highland, un boeuf d'Ecosse.

                       Je suis un peu volumineux, mais je promets d'être bien sage dans la cour de récré ! 

                     Vulfran dans la cour de récré - 15 février 2017

                                      Photo prise dans la réserve naturelle de Han-sur-Lesse. 

                                             http://www.grotte-de-han.be/fr/highland    

     

                 

             


    15 commentaires
  •  

        Symphorose dans la cour de récré - 8 févier 2017    C'est chez M'dame Jill Billhttp://jill-bill.eklablog.com/                                                                                                                              

                                                                       Symphorose dans la cour de récré - 8 févier 2017

          

    Une symphonie en rose
    Sa vie n'est point
    Symphorose morose
    En pensant à Martin
    Cueille du raisin

    De Symphorose
    Martin n’en a rien à cirer
    Au loin bientôt il partira 
    Cultiver d'autres roses

    Symphorose, ne t'en fais pas
    Ta vie n'est pas finie
    Avec un autre bientôt
    Gaiement tu biguineras

     

     Librement adapté d'un livre (une nouvelle) que j'ai lu avec plaisir pour le cours de néerlandais

    alors que j'étais à l'école secondaire: "De zeer schone uren van Juffrouw Symforosa, begijntje"

                "Les Très Belles Heures de Sœur Symphorosa, béguine"  par Félix Timmermans. 

     

                                                       Symphorose dans la cour de récré - 8 févier 2017

     

           J'espère que Symphorose viendra souvent à la cour de récré ; elle peut apprendre aux enfants

           à cultiver des légumes, à jardiner, et pourquoi pas, danser la biguine avec eux ? Ce serait amusant, ça !

     

                        

     

     

     

                                              Sculpture à Lierre représentant Symforosa

                          Symphorose dans la cour de récré - 8 févier 2017        Symphorose dans la cour de récré - 8 févier 2017 

     

         Cette sculpture se trouve à Lierre, ville belge qui, comme beaucoup d'autres villes flamandes,

                                            compte un béguinage dans ses murs.

                      ( Article perso sur le béguinage de Bruges très connu ( pas de Lierre) : 

            http://clio-se-balade.eklablog.com/bruges-le-beguinage-a-l-interieur-a108017116 )

            

           **Lierre est "LA" ville  de l'auteur de la nouvelle : Félix Timmermans  (1886 - 1947 ) 

                       Source : http://www.standbeelden.be/standbeeld/171

     

                                                    Liens :

             ** L'auteur de la nouvelle : Félix Timmermans, auteur belge flamand ( Lierre - 1886 - 1947 ) 

                http://flandres-hollande.hautetfort.com/archive/2014/05/11/l-art-de-felix-timmermans-5366978.html

                https://fr.wikipedia.org/wiki/F%C3%A9lix_Timmermans

                http://www.babelio.com/auteur/Felix-Timmermans/107914

               http://dicocitations.lemonde.fr/auteur/4354/Felix_Timmermans.php 

                 

               **  Le sculpteur : Roland Rens : activer la traduction en français :

             Roland Rens ( Aarschot - 1952 - 2007 ) est un  sculpteur belge décédé trop tôt.

                    http://www.standbeelden.be/kunstenaars/rolandrens

                     https://nl.wikipedia.org/wiki/Roland_Rens

     

     

          **  Extrait d'un grand article assez particulier, à propos des béguines, provenant du Québec .

          http://www.les7duquebec.com/7-au-front/les-beguines-des-feministes-avant-lheure/

            Cependant, cette définition de "béguine" me semble assez juste :      

                       "Qui étaient les femmes béguines?

    Des femmes qui transportaient dans l’âme un mouvement féministe «avant l’heure».

    Ces femmes qui, à l’époque, n’avaient que deux choix, soit celui de se marier (contrat de soumission)

    ou de rentrer au couvent (vœux de pauvreté, d’obéissance et de chasteté, cette dernière souvent confondue avec la continence), aspiraient à une autonomie économique, intellectuelle, spirituelle et sociale.

    Elles ne se mariaient pas, mais ne faisaient pas de vœux de chasteté."

    Cependant les béguinages ont aussi souvent servi de refuges aux veuves et dames âgées seules.

       

                  

        

              


    20 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique