•  

        Symphorose dans la cour de récré - 8 févier 2017    C'est chez M'dame Jill Billhttp://jill-bill.eklablog.com/                                                                                                                              

                                                                       Symphorose dans la cour de récré - 8 févier 2017

          

    Une symphonie en rose
    Sa vie n'est point
    Symphorose morose
    En pensant à Martin
    Cueille du raisin

    De Symphorose
    Martin n’en a rien à cirer
    Au loin bientôt il partira 
    Cultiver d'autres roses

    Symphorose, ne t'en fais pas
    Ta vie n'est pas finie
    Avec un autre bientôt
    Gaiement tu biguineras

     

     Librement adapté d'un livre (une nouvelle) que j'ai lu avec plaisir pour le cours de néerlandais

    alors que j'étais à l'école secondaire: "De zeer schone uren van Juffrouw Symforosa, begijntje"

                "Les Très Belles Heures de Sœur Symphorosa, béguine"  par Félix Timmermans. 

     

                                                       Symphorose dans la cour de récré - 8 févier 2017

     

           J'espère que Symphorose viendra souvent à la cour de récré ; elle peut apprendre aux enfants

           à cultiver des légumes, à jardiner, et pourquoi pas, danser la biguine avec eux ? Ce serait amusant, ça !

     

                        

     

     

     

                                              Sculpture à Lierre représentant Symforosa

                          Symphorose dans la cour de récré - 8 févier 2017        Symphorose dans la cour de récré - 8 févier 2017 

     

         Cette sculpture se trouve à Lierre, ville belge qui, comme beaucoup d'autres villes flamandes,

                                            compte un béguinage dans ses murs.

                      ( Article perso sur le béguinage de Bruges très connu ( pas de Lierre) : 

            http://clio-se-balade.eklablog.com/bruges-le-beguinage-a-l-interieur-a108017116 )

            

           **Lierre est "LA" ville  de l'auteur de la nouvelle : Félix Timmermans  (1886 - 1947 ) 

                       Source : http://www.standbeelden.be/standbeeld/171

     

                                                    Liens :

             ** L'auteur de la nouvelle : Félix Timmermans, auteur belge flamand ( Lierre - 1886 - 1947 ) 

                http://flandres-hollande.hautetfort.com/archive/2014/05/11/l-art-de-felix-timmermans-5366978.html

                https://fr.wikipedia.org/wiki/F%C3%A9lix_Timmermans

                http://www.babelio.com/auteur/Felix-Timmermans/107914

               http://dicocitations.lemonde.fr/auteur/4354/Felix_Timmermans.php 

                 

               **  Le sculpteur : Roland Rens : activer la traduction en français :

             Roland Rens ( Aarschot - 1952 - 2007 ) est un  sculpteur belge décédé trop tôt.

                    http://www.standbeelden.be/kunstenaars/rolandrens

                     https://nl.wikipedia.org/wiki/Roland_Rens

     

     

          **  Extrait d'un grand article assez particulier, à propos des béguines, provenant du Québec .

          http://www.les7duquebec.com/7-au-front/les-beguines-des-feministes-avant-lheure/

            Cependant, cette définition de "béguine" me semble assez juste :      

                       "Qui étaient les femmes béguines?

    Des femmes qui transportaient dans l’âme un mouvement féministe «avant l’heure».

    Ces femmes qui, à l’époque, n’avaient que deux choix, soit celui de se marier (contrat de soumission)

    ou de rentrer au couvent (vœux de pauvreté, d’obéissance et de chasteté, cette dernière souvent confondue avec la continence), aspiraient à une autonomie économique, intellectuelle, spirituelle et sociale.

    Elles ne se mariaient pas, mais ne faisaient pas de vœux de chasteté."

    Cependant les béguinages ont aussi souvent servi de refuges aux veuves et dames âgées seules.

       

                  

        

              


    20 commentaires
  •   

                             Arthémise dans la cour de récré pour le 25 janvier 2017.   C'est  ICI

     

                   

                     Je suis Fortuné, crieur de rues
                     Un métier aujourd’hui disparu
                     Mais quelques vocations renaissent 
                                Qui l’eût cru ?  
                

     

                Ra ra ra , entendez-vous mon tambour ?
                Sans plus attendre, rassemblez-vous
                J’ai des nouvelles à vous apprendre
                Ra ra ra , roule et résonne mon tambour !

     

    Fortuné est fort en gueule
    Dans son métier il le faut
    Sans voix, point de nouvelles
    A annoncer aux braves gens

     

    Oyez oyez braves gens
    Sans moi point de nouvelles
    Je me répète, dites-vous,
    C’est pour les durs d’oreille

     

    De bonne humeur toujours je suis
    Il en faut dans mon métier
    Nouvelles gaies, nouvelles tristes
    De tout il me faut annoncer.

               

                                                                       Clio

     

                              Soyez heureux les enfants, moi, Fortuné viendrai vous annoncer

                                                      de bonnes nouvelles et des congés.

            Si vous le souhaitez, dans mes tournées, de temps en temps, vous m'accompagnerez.                                                                            

     

                                                         Fortuné dans la cour de récré pour le 1er février 2017.

                        Photo prise au musée de la vie paysanne d'antan à Han-sur-Lesse :

                                            http://www.maison-viepaysanne.be/fr/index.html

     

                                            Un descendant de Fortuné à Concarneau 

                                 *       

     

     

     


    15 commentaires
  •  

                     Arthémise dans la cour de récré pour le 25 janvier 2017.    C'est  ICI

     

     

                                       En ce 25 janvier, jour de ma fête, je me présente à vous.

     

                                           Amusante

                                    Réactive

                                    Tendre

                                    Humoristique

                                    Eclectique

                                    Motivée

                                    Imaginative

                                    Sociable

                                    Elégante

     

                                                            Arthémise je me nomme.

     

                                               Arthémise dans la cour de récré pour le 25 janvier 2017.

     

     

    N'ayez crainte les enfants, sous des dehors mondains, j'adore jouer , m'amuser

          et me ferai un plaisir de vous accompagner à la cour de récréation.

     

     


    16 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique